L’École supérieure en Intelligence des Patrimoines offre, de manière originale et inédite à cette échelle, une nouvelle formation professionnalisante à et par la recherche de haut niveau. Située principalement au croisement des sciences humaines et sociales et des sciences du numérique, elle prépare aux diplômes de Master et de Doctorat en intégrant formation initiale et continue.

L’École s’organise en deux mentions (Histoire, Civilisation, Patrimoine ; Humanités numériques) et six masters tournés vers des secteurs socio-économiques porteurs. Sa pédagogie repose sur des dynamiques scientifiques transversales, interdisciplinaires et internationales dont, par exemple, le programme Ambition-Recherche-Développement Intelligence des Patrimoines sur les patrimoines culturels et naturels (34 laboratoires et plus de 360 chercheurs de la Région) et le Pôle Alimentation (près d’une centaine de chercheurs de Tours).

Cette nouvelle formation est portée par le Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR), qui a la particularité unique en France d’être à la fois une faculté et une Unité Mixte de Recherche de réputation internationale (UMR 7323), placées sous la triple tutelle de l’université de Tours, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et du Ministère de la Culture (MIC). Elle implique aussi directement deux autres laboratoires en archéologie (UMR CITERES-LAT) et en numérique (EA LIFAT) et plusieurs facultés de l’université de Tours. Elle peut enfin compter sur de très nombreux partenariats internes et externes, pédagogiques et professionnels, publics et privés, en France comme à l’étranger. S’adressant à un public varié, principalement issu des sciences humaines et sociales et/ou du numérique, elle propose tant l’acquisition des nouvelles méthodologies scientifiques, des savoirs fondamentaux et technologiques les plus en pointe, que la conception de projets pour des métiers d’avenir.

Benoist PIERRE
Directeur

Un esprit de promotion : un tronc commun d’École et pour chaque mention de la formation ; un tutorat de doctorants ; une association d’anciens élèves ; une sortie de promotion avec remise des diplômes.

Une formation continue adaptée : des modules cohérents de 60 à 100h pour une formation d’excellence tout au long de la vie et en prise directe avec la réalité des métiers visés.

Une formation interdisciplinaire de haut niveau scientifique : des enseignements qui intègrent les derniers acquis de la recherche fondamentale et qui se situent au croisement des sciences humaines et sociales et des sciences du numérique ; des ateliers pratiques en association avec d’autres secteurs scientifiques (sciences de la vie et de la terre, sciences des matériaux, géosciences, etc.).

Une professionnalisation efficace et diversifiée tant dans le secteur public que privé et au plus près des attentes socio-économiques.

Une école de rayonnement national et international : de nombreux partenariats pédagogiques et scientifiques comme de nombreux intervenants français et étrangers ; une partie des cours en anglais principalement dans la mention Humanités numériques ; des doubles cursus nationaux et internationaux et un niveau Post-Master national et international pour des formations personnalisées et à la carte.

Des innovations pédagogiques de pointe : huit modules spécialisés par parcours et ponctuellement interchangeables (soit à l’intérieur d’une mention, soit entre mentions) ; une formation en mode projet ; un suivi personnalisé des étudiants ; une intégration de tous les modes de formation (initiale, continue, stages intensifs, e-learning intégré dès 2019 et, à terme, apprentissage, etc.).

 

Ainsi encadré et intégré à une promotion, l’étudiant peut définir de nouveaux parcours et envisager, après concertation avec son enseignant référent et en accord avec sa formation initiale et son projet professionnel, des combinaisons professionnalisantes adaptées aux exigences et aux nouveaux enjeux des secteurs ciblés (industries culturelles, patrimoniales, touristiques, agroalimentaires…) : parcours personnalisés, doubles cursus, doubles masters, post-master, formation continue et parcours internationaux intégrés.

Publics Visés

L’École s’adresse à tous les étudiants de niveau Licence ou Master, en particulier ceux qui sont diplômés des parcours de sciences humaines, sciences sociales et/ou sciences du numérique. Regroupant plusieurs formations et laboratoires de pointe qui ont montré leur capacité d’innovation pédagogique, scientifique et de professionnalisation, elle ouvre vers des métiers d’avenir dans les secteurs clefs des patrimoines, de la culture, de l’alimentation et de l’agroalimentaire, de l’archéologie, du tourisme et du numérique, etc.

Débouchés professionnels

> Les métiers du public comme du privé de cadre, chef de projet, chargé de mission, ingénieur d’études, chercheur/enseignant-chercheur, entrepreneur et créateur d’entreprises, conservateur et médiateur des patrimoines, métiers de la communication et de l’audiovisuel, etc.

> La filière du numérique, qui offre pour tous ces domaines de nombreux débouchés tant à la sortie du master que du doctorat, est placée au cœur de la formation.

> De même, l’esprit et la création d’entreprise y est mise en avant autant par des modules spécifiques proposés aux étudiants qu’à travers un incubateur/accélérateur universitaire de start-up dédié et étroitement lié à l’École.